Archives de catégorie : Divers

« Mon » Camino del Norte…

Share Button

31 juillet, 4h54 du matin.
Aujourd’hui, je prends le train !

Sur le quai, au milieu des navetteurs, ma barbe encore bien entretenue dénote avec ma tenue.
Affublé de mon sac à dos et de ma casquette délavée, j’ai en effet l’apparence d’un bohème.
Les gens s’écartent à mon passage, cela chuchote dans mon dos.
Seuls quelques-uns, se ralliant à ma coquille tels des initiés, savent qui je suis.
Mais parmi eux, combien oseront m’interroger?

Cette après-midi, sous un ciel gris, je foulerai la terre d’Hendaye.
Demain, aux premières lueurs de l’aube, je traverserai Irun.
Puis, jour après jour, j’avancerai… 

J’ai envie de partager ce Chemin avec vous :
http://www.facebook.com/peregrinos.be

Une chanson

Share Button

Un ami compositeur et interprète m’a récemment demandé de lui écrire un chanson. Exercice délicat auquel je ne m’étais jamais plié, mais j’ai relevé le défi.

Continuer la lecture de Une chanson

Ça y est, c’est fait!

Share Button
Quechua: vos plus belles randonnées !

Lorsqu’en janvier dernier, je soumettais un article au « jury » de Quechua, c’était avec beaucoup d’espoirs et peu d’illusion.

Combien, en effet, allaient-ils répondre à l’appel lancé, combien donc allaient-ils s’atteler à la rédaction d’un feuillet et au partage de leurs plus belles expériences de randonnée? Continuer la lecture de Ça y est, c’est fait!

Merci, mon Amour !

Share Button

Ma Molly, ma Chérie M, ma Divine Idylle,

Je sais que tu me prends pour un fou. Je sais que bien souvent, ce sujet occupe mon esprit et mes conversations, jusqu’à parfois en devenir une obsession. Je sais aussi que tu as du mal à comprendre les raisons qui me poussent à marcher.

Continuer la lecture de Merci, mon Amour !

Pecten 120: Les rencontres !

Share Button

Après un premier honneur dans le Pecten 119, j’ai à nouveau la chance de voir un de mes articles sélectionné  pour ce dernier numéro du bulletin de l’Association Belge des Amis de Saint Jacques de Compostelle.

Continuer la lecture de Pecten 120: Les rencontres !

Yipeeeee: première publication officielle ;-)

Share Button

Je vous en parlais il y a quelques mois dans un précédent article: j’avais répondu présent à l’appel de l’Association Belge des Amis de Saint Jacques de Compostelle qui nous invitait à relater les raisons de notre départ.

Couv Pecten 119

J’ai reçu le Pecten n°119 de mars 2016, le bulletin d’information de l’association, dans lequel j’ai l’honneur de voir publier le texte que je leur avais soumis.

C’est la première fois que je vois ainsi un de mes articles officiellement mis en avant.

Je ne résiste donc pas à l’envie de vous en faire part. Continuer la lecture de Yipeeeee: première publication officielle 😉

C’était il y a un an…

Share Button

J’avais ressassé ce projet sans cesse durant 8 mois. Chaque minute d’éveil, chaque temps libre, était consacré à me préparer. J’avais endurci mon corps, acclimaté mes pieds, renforcé mon dos et mes épaules.

Continuer la lecture de C’était il y a un an…

Ultréïa e Suséïa

Share Button

Je la connaissais bien avant de partir sur le Chemin. Puis je l’ai entendue fredonnée par mon ami Henri.

Petit à petit, les premières paroles se sont imprimées en moi, et encore aujourd’hui, je la fredonne régulièrement.

Elle m’apporte un certain apaisement.

Tous les matins nous prenons le chemin,
tous les matins nous allons plus loin,
jour après jour, la route nous appelle,
c‛est la voix de Compostelle
Ultreïa, ultreïa
E sus eia
Deus, adjuvanos !
Chemin de terre et chemin de foi,
voie millénaire de l‛Europe,
la voie lactée de Charlemagne,
c‛est le chemin de tous les jacquets
Ultreïa, ultreïa
E sus eia
Deus, adjuvanos !
Et tout là-bas au bout du continent,
messire Jacques nous attendons,
depuis toujours son sourire fixe,
le soleil qui meure au Finisterre
Chant des Pèlerins de Compostelle
Paroles et musique de J.Claude Bénazet

Paroles et musique

Audio et vidéo

© Luc BALTHASART, 22/02/2016

Welcome to Liège

Share Button

Michaël est un passionné. Il aime sa ville et il veut que cela se sache.

L’idée de partager l’amour de notre cité le taraudait. Pour les liégeois d’abord, fiers de leur ville, mais aussi pour les « expatriés », nostalgiques de leur passé. C’est ainsi qu’un beau matin du printemps 2013 est née la page Facebook Welcome to Liège.

Continuer la lecture de Welcome to Liège

Article Quechua

Share Button

Texte soumis à Quechua dans le cadre du concours « Vos plus belles randonnées ». Les 10 plus beaux récits seront publiés en août 2016 à l’occasion d’une newsletter:

Lorsqu’il y a un peu plus de 20 ans, au détour d’un reportage sur les Chemins de Saint Jacques, je me fis la promesse, que, moi aussi, un jour, je rallierai Santiago, je savais bien peu qu’au départ du 15 mars 2015, j’allais vivre une expérience qui allait bouleverser ma vie.

Continuer la lecture de Article Quechua

Article Pecten

Share Button

Cet article paraîtra dans « Pecten », le magazine trimestriel des Amis de Saint Jacques de Compostelle – Belgique,  en mars 2016:

C’était à l’aube des années 90. Au détour d’un reportage sur le renouveau des Chemins de Saint Jacques, alors que jamais auparavant l’idée ne m’ait effleuré, ce fut pour moi comme une évidence: un jour, moi aussi, je m’inscrirai dans les pas de ces milliers de pèlerins. Je suis né avec une malformation aux pieds, j’avais la chance de pouvoir marcher, je voulais remercier le ciel pour cette grâce!

Continuer la lecture de Article Pecten

Vœux 2016

Share Button

DSC02990

2015 fut pour moi l’année d’un rêve accompli!

Alors que je cheminais, et que mon esprit vagabondait au rythme de mes pas, j’y ai trouvé l’apaisement qui me manquait, des réponses, des certitudes, des vérités.

Continuer la lecture de Vœux 2016

Troubadour!

Share Button

Troubadour… un mot qui me sied !

Du haut de sa forteresse, une princesse fixait un horizon démesuré.

« Ah quoi bon rêver ? », se disait-elle, « Je n’ai personne pour m’y accompagner ! »

Continuer la lecture de Troubadour!

« Le tour du monde à petits pas! »

Share Button

Extrait d’un article paru dans Femmes d’Aujourd’hui, février 2014.

(…) A une époque où on vit à 100 à l’heure, j’aime l’idée de vivre une « slow » aventure. Et celle-ci est à la portée de tous.

Au fur et à mesure de mes étapes, mes grandes idées sont tombées: je n’ai pas de causes à défendre, je n’ai pas de sens à donner à cette marche, elle a un élan, pas de grande direction. Le principal enseignement que j’en retire est d’ordre spirituel. je suis croyant et en marchant, j’ai constaté qu’il se passait quelque chose, pas directement lié à Dieu, mais plutôt de l’ordre d’une connivence avec la nature extrêmement puissante, spirituelle.

Dans la vie quotidienne, on connait des tensions et des divorces avec notre réalité intime, on ne forme pas des individus cohérents. Or, la marche remet de l’ordre dans tout ça. Elle me décille les yeux, me tient à l’écart des tentations factices du monde, me fait communiquer avec ce qui compte vraiment. Moi qui suis plutôt réservé, au détour d’une étape, je peux entrer dans un bar et me faire dix potes à la minute tellement je me sens charismatique. J’ai peur des araignées et pourtant, je suis capable alors de les laisser se poser sur ma main comme des papillons.

Après trois semaines, je suis mieux dans mon corps, mon esprit et mon âme s’allègent. Ça s’explique facilement: on est une espèce qui a besoin d’exercice, or, depuis l’époque du chasseur-cueilleur, on a laissé nos muscles s’engraisser dans un mode de vie sédentaire. En renouant avec l’effort physique, on rééquilibre tout le corps, les humeurs qui s’assombrissent disparaissent, et l’âme s’épanouit. Pourtant, il n’y a pas que des moments heureux, les premiers jours on perd 8 kilos, on a des courbatures partout, on tombe dans des endroits inhospitaliers. Marcher le long des nationales, ça n’est pas toujours marrant et c’est dangereux. Ça n’est pas un tour du monde touristique, on marche n’importe où, on traverse des zones industrielles, des parkings de supermarchés, des ronds-points pas faits pour les piétons… Mais l’appel de l’aventure est incroyable. Sur une pente montagneuse, le dos courbé par un sac de 15 kilos, je suis HEUREUX.

A toi, Chérie M…

Share Button

Sans doute comme un peu tous, vous y croyez! Moi aussi j’y ai cru…

On y croit tellement quand on est adolescent. On pense que chacun sera éternel.

Continuer la lecture de A toi, Chérie M…