Ça y est, c’est fait!

Share Button
Quechua: vos plus belles randonnées !

Lorsqu’en janvier dernier, je soumettais un article au « jury » de Quechua, c’était avec beaucoup d’espoirs et peu d’illusion.

Combien, en effet, allaient-ils répondre à l’appel lancé, combien donc allaient-ils s’atteler à la rédaction d’un feuillet et au partage de leurs plus belles expériences de randonnée?

Il n’y avait rien à gagner, mais je n’avais non plus rien à perdre. Seule comptait à mes yeux l’idée de partager mon aventure, susciter l’envie, donner l’étincelle nécessaire à ceux qui hésitent encore à se lancer sur le Chemin.

Alors j’ai fait ce que j’estime savoir bien faire: aligner des mots, les mettre en musique comme autant de notes, faire en sorte qu’à travers eux, on puisse imaginer. Transmettre des émotions, faire rêver !

Puis j’ai envoyé mon texte bien ficelé à l’adresse indiquée.

Les semaines, puis les mois passèrent. J’avais beau avoir des nouvelles de Margaux, qui tentait de me rassurer en me confirmant à chaque fois que j’étais toujours en lice, l’attente et l’incertitude me rongeaient. J’avais de plus en plus hâte d’être soumis à la vindicte populaire. Je courais peut-être le risque d’une désillusion, mais avant cela, je devais encore trouver grâce aux yeux de Clothilde, l’implacable sélectionneuse !

Puis un jour, alors que je me prélassais au son des cigales, c’est Clothilde en personne qui m’envoya un message ! Mon article ne figurait pas seulement en bonne place: il était en haut de la pile ! Et c’est ainsi que j’eus l’honneur d’être le premier à être mis en avant sur leur site, et à faire l’objet d’un encart dans leur newsletter.

A vous donc maintenant d’en faire la promotion. Passez donc jeter un œil aux commentaires qui me sont laissés. Postez donc votre avis et vos envies à la lecture de cet article. Aimez et partagez ce lien, participez à la diffusion à travers le monde, de mon périple sur les Chemins de Compostelle.

Merci à tous !

Quechua: vos plus belles randonnées !

13 réflexions au sujet de « Ça y est, c’est fait! »

  1. Bravo pour cette publication.
    cela j’espère te conforte dans l’idée de peut être un jour publier tes récits.
    Je suppose aussi que tu as fini ta marche et j’espère que tu y a retrouvé ce que tu allais chercher.

    1. Merci merciiii…
      Me conforter, je ne sais pas, mais voici maintenant mes mots et mes émotions jetées en pâture !
      Les réactions s’avèrent positives, et oui, cela booste la confiance et l’ego…

      J’ai effectivement terminé mon « petit périple » entre Liège et Reims. Sous une autre saison, avec la chaleur et la végétation. Ce fut une autre expérience, paradoxalement plus éprouvante malgré la température plus clémente…

  2. Bravo Luc,
    Toujours un régal de lire tes aventures !!!!
    À chaque lecture, j’ai l’impression de t’accompagner sur cette route, tu arrives toujours, par tes récits à nous faire vivre toutes tes émotions, ainsi que de visualiser chaque chose !!!
    Bien vite la suite ??

    1. Que voilà donc un charmant compliment !
      Si par mes mots je parviens à éveiller en toi l’idée et l’envie de marcher à mes côtés, si tu peux t’imaginer en train de cheminer le long des Voies de Compostelle, si j’arrive à transmettre tout ou partie des émotions que j’ai pu ressentir, alors j’ai atteint mon but et je continuerai à vous faire rêver 😉

  3. Vous lire à peut être précipité notre départ que nous envisagions depuis un moment. Voilà, c’est fait, en juin 14 jours de marche de Leon à Compostelle. Petit parcours +- 350kms. J’ai préféré commencer par la fin, nous ferons de petits morceaux plus tard. Et heureusement Pour l’instant je me remet d’une fracture du talon dû à une entorse en mai (Je ne savais pas) et depuis d’après mon kiné c’est une faille. J’ai bien faillis ne pas terminer. En tout cas je vous lis avec plaisir et attend vos écris. Je vous avez contacté vie FB un peu avant. A bientôt.

    1. Bonjour Claudine,

      Je me souviens bien de notre conversation sur fb 😉

      Vous me voyez ravi que mon récit vous ait « poussé » sur le Chemin ! 😉

      Même si une « petit » parcours de 14 jours est un peu court pour commencer à s’imprégner réellement de l’esprit du Chemin, vous y avez au moins gouté, et nul doute que le virus vous a maintenant piqué !
      Pour l’heure, soignez-donc moi cette mauvaise fracture de fatigue.

      Votre démarche est un peu insolite: parcourir Léon à Compostelle, puis j’imagine ensuite par exemple, Burgos ou Logroño à Léon, etc etc. Mais pourquoi pas, à chacun son Chemin ! Avec toutefois pour vos autres tronçons, la douloureuse amertume de devoir arrêter alors que vos rencontres du Chemin continueront pour la plupart jusqu’à Santiago… 🙁

      Au plaisir donc d’avoir de vos nouvelles 😉

  4. Bonjour Luc.

    C’est vraiment un régal que de te lire ou tu excelles avec des mots justes et précis pour nous décrire les émotions et autres sensations que tu ressens et que tu nous transmets au travers de ce résumé. Je suis très content pour toi de cette belle récompense.
    J’ai voté pour que tu fasse un livre de tes récits. A ce sujet j’ai rencontré sur mon dernier Camino un pèlerin français Alain Humbert qui a édité un livre relatant son parcours ente le Puy et Santiago effectué en 4 tronçons de +/- 400 km s’étalant sur quatre ans.
    Je t’en reparlerai plus en détail lorsque nous nous rencontrerons en octobre.
    Encore mes félicitations auxquelles mon épouse Maria se joint.
    Cyrille

    1. Bonjour Cyrille,

      Merci pour ces mots également si bien choisis qui flattent mon ego et me poussent à continuer !
      Avoir été sélectionné en outre par le jury Quechua, voir mon récit publié, promu et (peut-être) lu est effectivement pour moi une belle récompense.
      Et qui sait, dans la masse de lecteurs amenés par cette publication, se cache peut-être un éditeur… 😉

      A bientôt,

      Luc

  5. Et bien ! C’est toujours avec le même plaisir que je parcours vos différentes expériences …. Merci beaucoup LUC. Oui, moi aussi, immobilisée tout le mois d’août avec de grosses douleurs au pied gauche dont les médecins n’ont toujours pas pu faire un vrai diagnostic (!!!…) je marche avec une petite canne (une vraie mamie quoi !!!…. Mais, je me régale de vos jolis textes, de ces beaux souvenirs que sont les vôtres, et me surprends toujours à Rêver…
    Félicitations à tous pour votre courage… Cordialement.
    Béatrice.

    1. Merci Béatrice, fidèle lectrice ! 😉

      Je tente effectivement par mes mots de vous faire voyager à mes côtés, et apprendre, par vos réactions, que je vous transmets également mes émotions et que je vous fait rêver, est un véritable moteur d’inspiration.

      A bientôt, donc, pour la suite/reprise de mon récit 😉

      Luc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *